Objectif de l’activité

Il s’agit de produire une représentation comparative des  trajectoires de changement des organisations d’enseignement supérieur en Europe, donnant à voir la variété de celles-ci, sous la forme d’analyses (notamment typologiques et topologiques) et de cartographies. Différents contextes devront être pris en compte :

  • Nationaux : caractérisés par un environnement juridique, un style de relation entre administration centrale et établissements, des identités d’acteurs, etc.
  • Locaux spécifiques : avec leurs propres rapports de force internes entre ou au sein des lignes académique et exécutive, avec leur diversité en termes de taille, de filières, etc.

Ces analyses devront également intégrer les trajectoires qui sont propres aux organisations, il s’agira de mettre en évidence, d’une manière facilement appropriable par les acteurs impliqués dans le pilotage du changement, les facteurs associés à ces trajectoires (notamment les choix déterminants pour la reconfiguration des établissements, la manière dont ces choix ont été formés et dont ils ont été mis en œuvre).
Cette représentation des trajectoires de changement visera à aider les organisations à se situer dans le contexte global compte tenu de leurs spécificités et donc à alimenter leurs stratégies d’évolution. Elle devrait également permettre à ces organisations d'identifier les établissements similaires avec lesquelles elles pourraient avoir intérêt à échanger. Enfin, elles pourraient alimenter les institutions parties prenantes de la conception des politiques publiques.

Le besoin

Si les données comparatives sur les établissements d'enseignement supérieur sont abondantes, fournies par de nombreuses sources (OCDE, EUA, ETER, projets européens, dispositifs nationaux), il n’existe pas d’analyse systémique à l'échelle européenne des trajectoires et modalités de conduite de changement, rendant compte de la diversité et de la complexité des organisations concernées. Le programme Protée, par nature, est une ressource face à ce besoin. Le croisement pluridisciplinaire d'approches de recherche qu’il ambitionne de produire, dans une perspective comparative aux plans national et européen, et aux différentes échelles des "systèmes" étudiés (micro, meso et macro), est en effet la condition indispensable pour identifier les éléments d'information pertinents nécessaires à la production de telles représentations/analyses. Autre atout de Protée-U : la participation au projet d’institutions capables de fournir des données de caractérisation des établissements d’enseignement supérieur au plan européen (EUA, CPU), et permettant d’enrichir la base de connaissances nécessaire à l’élaboration de telles représentations.

La mise en œuvre

Enclenchée au printemps 2015, les premiers résultats de cette activité sont attendus pour fin 2015.

> retour à la rubrique Volet Valorisation