Imprimer

Pour concevoir la « faisabilité » du volet Recherche de Protée-U, le concept a d’abord été testé auprès d’une quarantaine de chercheurs : sur les 25 contactés, 18 se sont montrés suffisamment intéressés pour envisager une participation au programme s’il était mis en œuvre et pour contribuer à l’étude ; sur les 13 personnalités scientifiques contactées pour participer au comité scientifique, 10 ont accepté. Des réunions de travail ont été organisées avec les chercheurs intéressés pour élaborer un premier jet de problématisation. Le résultat est venu alimenter la réflexion du comité scientifique,  lors d’un séminaire d’une journée le 4 septembre 2014, pour élaborer le cadrage scientifique du programme.

En même temps que les réflexions se sont poursuivies et enrichies avec les chercheurs, des échanges se sont déroulés avec les « praticiens » de la conduite du changement confrontés aux réalités du terrain et notamment avec quelques présidents d’université. Un premier tour de table des présidents des universités ayant fusionné ou en voie de le faire a ainsi reçu un accueil favorable. Les attentes formulées, les inquiétudes aussi, ont été prises en compte et soumises aux chercheurs. Des échanges entre chercheurs et praticiens ont eu lieu. Ces croisements de regards ont conforté l’idée de la richesse engendrée par la coopération entre chercheurs et praticiens et ont conduit à imaginer un montage qui en tire parti. A ainsi été imaginé et conçu le dispositif d’ateliers coopératifs thématiques. Ont ainsi été réfléchies les conditions à réunir pour que s’établisse une confiance réciproque entre équipes de direction universitaires et chercheurs.

Détails: | Publication : 26 mars 2015