Imprimer

Protée-U devra permettre d'appréhender les interdépendances entre les composantes des dynamiques de changement, tels que les narratives, les outillages, les systèmes de contrôles, les rapports de pouvoir, les modes d'inscription des universitaires dans leurs diverses communautés scientifique, locale, etc, en croisant les résultats d'explorations menées par différents biais, différents outils et à différentes échelles.

La connaissance scientifique produite par Protée-U devra révéler et adresser la diversité et la complexité du paysage de l'enseignement supérieur, dans l'optique de venir soutenir les transformations en cours.

A cette fin, la programmation sera effectuée sur les principes décrits ci-après.

1. La diversité des approches disciplinaires, mais aussi des profils des membres du réseau Protée, sera recherchée pour faire écho à la diversité du terrain, dans une optique d'ouverture maximale.

2. L'approche comparative sera fortement privilégiée : elle permettra de "dénaturaliser" et d'apporter un éclairage de la diversité et de la complexité des situations.

3. Les approches de recherche-action – visant la transformation de la réalité en s'appuyant sur la production de connaissances, et impliquant  aussi bien le chercheur que les acteurs locaux - seront centrales, même si  les approches académiques classiques ne sont pas exclues.

4. En termes de périmètre et d'échelle :

Le concept Protée-U sur le volet recherche


Axes de recherche envisagés

Les objets de recherche suivants sont identifiés comme axes possibles de structuration du programme, susceptibles d'évolution en fonction des manifestations d'intérêt qui seront recueillies : 

> Retour à la rubrique Volet Recherche

Détails: | Mis à jour : 30 mars 2015