Pour se développer, Protée-U doit pouvoir s’adapter continument aux évolutions du milieu et aux opportunités qui se présentent ou qui sont pro-activement suscitées. Protée-U doit non seulement s'inventer au fil des agrégations qui surviennent, mais aussi prendre sa place dans un paysage en très forte évolution.

Une gestion active de l’information, de la mise en interaction, de la communication et un pilotage adaptif du réseau sont essentiels à cette « adaptabilité », tandis que le prototypage puis le test des dispositifs de valorisation ainsi que l’appui à la structuration du programme et au montage de demandes de financement sont essentiels au développement du programme. Enfin, l’articulation entre le réseau Protée-U et les « usagers » implique une activité de médiation scientifique à l’interface entre ces deux milieux.

L’équation formée par l’ensemble de ces contraintes se résout par le profilage et la mise en action d’une équipe-support adaptée.