Le projet Protée-U vise à produire de la connaissance sur la conduite des changements complexes ET à soutenir le changement en créant les conditions du transfert de cette connaissance vers les acteurs aux prises avec la conduite des transformations.

Initialement motivé par l’ampleur des transformations organisationnelles qui touchent les institutions d’enseignement supérieur en Europe, et l’insuffisance de la connaissance sur la conduite des changements complexes, il prend pour terrain d’étude les restructurations universitaires. Son ambition va toutefois au-delà : les connaissances et les compétences produites par le réseau Protée-U devront également à termes bénéficier aux autres organisations du monde socio-économique.


Grâce à une étude de faisabilité menée pendant 9 mois (mai 2014-février 2015), un réseau universitaire s’est agrégé sur le concept Protée-U. Ce jeune réseau qui a vocation à se développer, compte déjà presque une centaine de personnes : des chercheurs, des praticiens de la conduite du changement et des responsables d’institutions d’enseignement supérieur. La mise en œuvre du projet Protée-U commence par une phase d’amorçage en 2015 et 2016. Protée-U devrait atteindre sa pérennité en 2017.


Les activités que recouvre la dynamique Protée-U s’organisent en un volet Recherche, un volet Valorisation, et un volet « Substrat opérationnel » qui englobe la gouvernance du projet et le support aux activités de recherche et de valorisation.

Schématisation du dispositif cible de recherche et valorisation visé pour 2017 :