Coeur humain

Modèle en papier mâché du Dr Auzoux

Technique

L’anatomie du cœur humain avec les ventricules, les oreillettes, les veines, les artères et l’aorte est présentée de manière très détaillée. En plus de la paroi antérieure du cœur sous le sillon coronaire, la paroi antérieure de l’oreillette droite avec l’appendice auriculaire droit ainsi que la paroi postérieure de l’oreillette gauche sont amovibles.

Références

Auteur
Dr Louis Auzoux (1797-1880)
Lieu de conservation
Espe d’Aquitaine (Bordeaux Caudéran) /Bureau Coll. SVT
Date
1887
Dépt. d’origine
Gironde

Technique

La technique de la fabrication en série était d’usage car moins onéreuse.

D’abord, une ouvrière – la «cartonneuse» plaçait successivement dans des moules de plâtre plusieurs couches de papier coloré enduit de colle. Ensuite, des ouvriers fabriquaient chacune des deux faces du volume dans un moule distinct. Le démoulage se faisait avant séchage complet.

Les pièces plus importantes étaient confectionnées différemment. Plusieurs hommes devaient s’employer à déplacer ces moules métalliques très lourd. L’étape suivante était du ressort de l’ajusteur. L’ensemble était ensuite bobiné à l’aide de filasse encollée. La peinture était tiédie à la bougie sur une palette pour être appliqué.

La dernière étape consistait à numéroter et à légender soigneusement les éléments de la pièce.