MSHA

Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine



Liste des newsletters


Votre E-mail :





msha
Newsletter - mars 2017
Vernadsky, la France et l'Europe
Nouvelle publication de la MSHA
01 mars 2017
Cet ouvrage consacré au grand savant russe Vladimir Ivanovitch Vernadsky (1863-1945) vise à réparer une injustice. En effet, dans les discussions qui se multiplient aujourd'hui sur la Biosphère, Gaïa et l'Anthropocène, il est bien fait mention de celui qui, dans les années 1920, à Paris, avec Teilhard de Chardin et Le Roy, développait déjà des idées proches des débats actuels, mais elles étaient alors incomprises ou condamnées.
Elles concernaient l'unité vitale de toute l'humanité avec la vie sur Terre et dans le Cosmos. A Paris, Vernadsky a rencontré Bergson. Il a enseigné La Géochimie à la Sorbonne et a travaillé dans le Laboratoire de Marie Curie. En 1929, il a publié en français son ouvrage La Biosphère, qui lui apporte de nos jours une renommée mondiale, après un oubli scandaleux. Il considérait la France comme sa deuxième patrie scientifique, mais, même aux plus dures heures du stalinisme, il ne décida jamais d'émigrer et, rentré dans la nouvelle URSS, il continua à collaborer avec les savants occidentaux et à correspondre avec ses enfants émigrés aux Etats-Unis.

La question de l'engagement poétique
Horizon de la Recherche
15 mars 2017, 14h00-16h00
organisé par : Mounira Hamzaoui (EA CLARE, Université Bordeaux Montaigne) et Antonin Congy (MICA, Université Bordeaux Montaigne)
Intervenants: Seza Yelancioglu, Maître de conférences à l’Université Galatasaray (Turquie)
« Les intellectuels francophones Ottomans au début du XXème siècle. »
Lieu: MSHA - Salle 2
Objets connectés. Perspectives pour un développement intelligent
Colloque international
16 au 17 mars 2017
organisé par : Alain Kiyindou
Ce colloque s'inscrit dans la lignée des recherches de la Chaire Unesco Pratiques émergentes des technologies et communication pour le développement. Il se fixe pour objectif d'encourager les débats critiques et transdisciplinaires sur les implications épistémologiques des objets connectés en lien avec le processus de développement. Les objets dont il est question sont doués d'une capacité de communication, le principe de connexion étant l'élément fondateur de la notion. Ils vont des étiquettes électroniques (dites TAG) placées sur des objets ou sous la peau aux satellites, en passant par les smartphones, montres, lunettes, bracelets de tout genre, vêtements, appareils électroménagers, caméras...

Contre le luxe XVIIe-XVIIIe siècles
Colloque international
22 au 24 mars 2017
organisé par : Élise PAVY-GUILBERT et Françoise POULET
EA 4593 CLARE Cultures Littératures Arts Représentations Esthétiques
CEREC Centre de Recherche sur l’Europe Classique
Notre colloque s'intéresse à la notion du luxe à l'âge classique. Par un renversement singulier, le luxe n'est sauvé aux XVIIe et XVIIIe siècles que lorsqu'il ranime les passions nobles, telles que l'éducation, l'honneur, le devoir d'exemplarité. À travers la notion, hommes de lettres et philosophes remettent en cause le pouvoir monarchique résolu à fixer le bien public et à maîtriser le langage du débat politique et leurs textes contribuent à déstabiliser l'édifice intellectuel de l'Ancien Régime. Comment considérer intelligemment le luxe ?
Seul un équilibre précaire, souvent contradictoire, entre rigueur morale et plaisir esthétique, pourrait parvenir à le réhabiliter, et surtout à comprendre si luxe et progrès participent au bonheur de l'homme, des nations et des sociétés. Telles sont les perspectives, étonnamment modernes, discutées au tournant de l'âge classique et des Lumières, dans un siècle que taraudent les idées de liberté et d'égalité. Quel héritage de ces pensées subsiste aujourd'hui ?
Lieu: MSHA - Salle Jean Borde
regards croisés sur les approches critiques en communication organisationnelle
Journée d'études
23 mars 2017, 9h00
Lieu: MSHA - Salle Jean Borde
Réseaux contestataires, réseaux contestés, des révoltés d’Ancien régime aux anarchistes
Séminaire « Déstabiliser le pouvoir : violences contestataires, sabotage, terrorisme (XVIe-XXIe siècles) »
24 mars 2017
organisé par : Dominique Pinsolle et Nicolas Patin
Intervenants: -Gauthier Aubert (Université de Rennes-2) : « Les révoltés de l’Ancien Régime, agents déstabilisateurs ? »
-Constance Bantman (University of Surrey) : « Une lecture anarchisante de l’histoire du sabotage (1870-1914) »

Ma thèse en 180 secondes, finale de l’Université Bordeaux Montaigne
30 mars 2017
Littérature antillaise
Séminaire CELFA
31 mars 2017
organisé par : Yamna Chadli-Abdelkader et Alpha Barry, CLARE