MSHA

Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine



Liste des newsletters


Votre E-mail :





msha
Newsletter - juin 2019
Ce que travailler ensemble veut dire. Réflexions à partir de la lutte contre la traite des êtres humains
Nouvelle parution
03 juin 2019
Cet ouvrage questionne la manière dont s'articulent les échanges entre les acteurs impliqués dans la lutte contre la traite des êtres humains. Nombreux sont les textes juridiques ou les recommandations internationales qui exhortent lesdits acteurs à « travailler ensemble ». Que l'on parle de la nécessité de mettre en œuvre une « approche globale de la lutte contre la traite », de la mise en place de « mécanismes d'orientation », de l'instauration de formes de « partenariats » ou de « coopérations », l'objectif est le même.
Or le développement de telles interactions se révèle difficile à mettre en œuvre en France. Ce constat s'explique par l'ampleur des législations que ces pratiques criminelles contournent ou heurtent de plein fouet : atteinte à l'intégrité physique des personnes, violation du droit du travail, des frontières, des règles fiscales, fraude documentaire, etc...

Pratiques médiatiques et dynamiques transnationales en Europe (XVIIIe-XXIe siècle)
Colloque international de clôture du partenariat stratégique Erasmus+ entre les universités de Potsdam, Bordeaux Montaigne, Riga et Tartu
04 au 05 juin 2019
Cette manifestation correspond au colloque international de clôture du partenariat stratégique Erasmus + qui associe les universités de Potsdam, de Riga, de Tartu et de Bordeaux Montaigne entre 2016 et 2019. L'enjeu est de comprendre dans quelle mesure les médias dans leur diversité ont permis aux flux d'informations de dépasser les frontières des Etats et de soulever la question de l'émergence d'un espace public européen. Des spécialistes venus des quatre universités partenaires débattront de ces questions.
Lors de ce colloque interdisciplinaire (études germaniques, histoire des transferts culturels, histoire politique et culturelle, littérature, sociolinguistique, sociologie des médias), il s'agit d'examiner quelles dynamiques de transnationalisation sont portées par les médias depuis le XVIIIe siècle et quelles implications ont ces dynamiques sur les mutations des identités dans l'espace européen.
Le colloque a pour objectif d'examiner ces phénomènes à la fois dans une perspective historique et dans le cadre d'une réflexion critique sur le monde moderne et contemporain.
Ce colloque comprendra notamment une conférence de Michel Espagne, théoricien des transferts culturels (4 juin à 18h), et la présentation par Iwan-Michelangelo D'Aprile (5 juin 18h) de son ouvrage sur l'écrivain Theodor Fontane: Fontane. Ein Jahrhundert in Bewegung (paru chez Rowohlt en 2018).
Le colloque est ouvert au public francophone et germanophone (traduction simultanée)
Lieu: MSHA / Goethe-Institut
Language, Medium and Image in Walter Benjamin and Ludwig Wittgenstein
Conférence SPH
06 au 07 juin 2019
Lieu: MSHA
"Grâce à elle(s) ?" Le rôle des femmes dans la construction du Canada
Colloque international AFEC 2019
12 au 15 juin 2019
L'Université Bordeaux Montaigne (équipe d'accueil CLARE, en partenariat avec CLIMAS et le CECIB­ – Centre d'Études Canadiennes Interuniversitaire de Bordeaux) accueillera le congrès annuel de l'AFEC à Bordeaux du 12 au 15 juin 2019 et organise à cette occasion un colloque international autour de la question des femmes et de leur rôle dans la construction du Canada...

La nomination des variétés de langue minoritaires (occitan et basque)
Atelier IKER
19 juin 2019
Préparation de la participation française à la journée d'étude intitulée Entre le nom de la variante linguistique et celui de la langue prévue le18 octobre 2019 au Centre d'Études franco-russe (CNRS / Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères) de Moscou.
Lieu: MSHA Salle 2
Le langage visuel est-il universel?
Journée d'études Sémiotique du design d'information (3)
24 juin 2019
organisé par : Anne Beyaert-Geslin
La diffusion massive du design d'information dans les journaux et, plus largement sur les documents et applications numériques, laisse aujourd'hui augurer un « devenir visuel » de l'information. Tout se passe comme si on demandait au langage visuel de dépasser « la barrière de la langue » tel un nouvel espéranto. Or les questions posées par ces diverses propositions numériques (quelle information ? Pour qui ? Sur quel support ?...) repoussent dans l'implicite une interrogation pourtant essentielle : le visuel est-il un langage universel ? D'un côté, la question renvoie les sémioticiens aux fondamentaux de leur discipline ; de l'autre, elle confronte les designers à une injonction paradoxale : alors que la question identitaire se pose de façon de plus en plus aigüe, on les presse de développer un langage compréhensible par tous.
Lieu: MSHA - Salle Jean Borde