Projet de recherches :
La Médecine à la cour de France

 

Mis en place par Cour-de-France.fr
Dirigé par Jacqueline Vons (Centre d’Études supérieures de la Renaissance)

 

Ce projet de recherche vise à mettre à disposition sur « Cour-de-France.fr « des documents et une base de données biographiques qui serviront à l’étude du monde de la médecine à la cour de France aux temps modernes.

Le monde médical à la Cour de France. Base de données biographique.

Cette base de données répond à plusieurs nécessités :

Étudier les milieux médicaux à la cour de France implique que des renseignements sur les hommes et les femmes qui en faisaient partie, dans les maisons des princes et princesses, des rois et des reines, soient aisément accessibles. Rien n’est moins vrai aujourd’hui. Les grands Dictionnaires biographiques du monde médical des XVIIIe et XIXe siècles sont riches, mais se recopient assez souvent et leurs auteurs n’ont pas toujours eu accès aux documents originaux ; les études d’ensemble contemporaines sont encore rares. Des monographies récentes existent, mais sont le plus souvent consacrées aux « grands », laissant dans l’ombre beaucoup de personnages qui ont cependant pris une part active à la santé des rois et reines (sages-femmes, chirurgiens, apothicaires…).

Par ailleurs, les médecins de la cour étaient issus majoritairement de la prestigieuse Faculté de Médecine de Paris, et entretenaient avec les autres docteurs régents des liens qui nous font pénétrer dans la vie de l’université, dans ses démêlés avec les chirurgiens et les apothicaires, dans la lutte qu’elle mena contre les "illicites", charlatans divers qui sévissaient jusque dans la cour et contre les médecins issus d’autres universités. Parce qu’ils avaient une obligation de résultat dans les traitements des maladies des princes (à moins de s’en remettre à Dieu), les médecins de cour ont volontiers pris parti pour des techniques de soins nouvelles, eaux thermales et antimoine par exemple, et se sont retrouvés mêlés aux grands débats qui ont agité le monde médical de leur époque. Certains ont participé à la vie culturelle du pays, d’autres ont suivi le roi dans ses expéditions militaires, d’autres sont venus à Paris, attirés par la vie de cour. Nommés à des fonctions prestigieuses, professeurs de médecine au Collège Royal (futur Collège de France), surintendants des eaux minérales du royaume, du Jardin Royal des plantes médicinales à Paris, les médecins de cour constituent un champ de recherche nouveau, indissociable de toute étude concernant la politique royale dans le domaine de la santé.

-Publication d’études et de documents relatifs au monde médical à la cour de France : textes inédits, documents, veille documentaire, comptes-rendus.

-organisation d’un colloque international : Pouvoir médical et fait du prince au début des temps modernes », par J. Vons (CESR) et S. Velut (UFR Médecine de Tours) les 17 et 18 juin 2010.

 

Membres du projet

Adeline Gasnier, CESR (doctorante)

Alexandre Lunel, Université Paris VIII,

Stanis Perez, Université Paris XIII (Société internationale d’histoire de la médecine),

Jacqueline Vons, Université François Rabelais de Tours (CESR).

 

Lien vers Cour de France.fr : Documents, études et ressources scientifiques pour la recherche sur la cour de France, de ses origines au 19e siècle : http://cour-de-france.fr

 

ImprimerE-mail