Genèse du projet :

L'idée de consacrer un travail au lexique scientifique de la Renaissance est né d'un constat tout simple : tous les chercheurs en histoire des sciences ou des savoirs membres de l'équipe aimeraient bien avoir à leur disposition un dictionnaire du latin et du français scientifique de la Renaissance. Malgré l'existence des volumes du Lessico Intellettuale Europeo, de nombreux termes, à commencer par scientiaratio ou experientia, présentent une importante variété de sens et sont utilisés de manières très différentes, selon les auteurs et les disciplines. Tout un pan du lexique savant, philosophique, mathématique, médical, météorologique... demeure à explorer, recenser, expliquer, illustrer, et traduire. En effet, chez un même auteur, même des notions apparemment "scientifiques", normalisées et définies, ne sont pas toujours désignées par le même mot. Il nous faudra donc aussi réfléchir aux traductions / déclinaisons multiples de certains concepts.

Une partie de l'équipe du projet "Formes du savoir"  s'est réunie en janvier 2011 pour commencer à réfléchir à la question. Un premier constat s'imposait : il est évidemment impossible de réaliser un dictionnaire, entreprise éminemment compliquée, éminemment longue, et qui demanderait bien d'autres compétences que les nôtres. Nous avons donc réfléchi à l'idée d'un travail sélectif. L'idéel serait la constitution progressive d'un Lexique raisonné, avec des entrées par mot, mais aussi par notion, avec des articles transversaux sur certaines questions et des articles à thème. La nécessité de faire des choix, de présenter des exemples, est ainsi clairement assumée.

Nous avons aussi évoqué la possibilité de numériser ou de transcrire certains documents, comme par exemple les préfaces des traductions scientifiques, afin de faire mieux apparaître les caractéristiques du discours de la Renaissance sur la question de la langue scientifique, sa genèse, sa complexité, les problèmes liés au bilinguisme et au statut du latin comme langue savante.

Il ne saurait donc être question d'un travail à prétention exhaustive, surtout dans le cadre d'un projet limité dans le temps. L'idée sur laquelle nous nous sommes arrêtés, afin de pouvoir mettre progressivement le projet en route, est que chacun travaille sur sa discipline : recensement des travaux existants, établissement d'une bibliographie, définition d'un champ de recherches réaliste et raisonnable en seront les premières étapes. Chacun pourra ensuite travailler en proposant une organisation en rapport avec son projet et sa discipline : article de fond sur un mouvement, choix de termes avec une notice, article transversal sur une notion.. constitueront progressivement un corpus de travaux qui permettront de mieux comprendre et connaître les différents domaines de la science et les mots qui les expriment, tout en proposant un parcours intellectuel dans des domaines très divers des sciences / de la scientia / des savoirs de la Renaissance.

Dans le cadre du programme aura par ailleurs lieu un cycle de journées d'étude consacré aux Mots de la Science, destiné à nourrir la réflexion sur les mots clefs et les notions transversales.

 

 

Les membres de l'équipe "Lexique" et leurs champs de recherches:

- Armelle Deschard: météorologie, système élémentaire et, dans un tout autre domaine, lexique de l'oenologie. Travail sur les lexiques et les dictionnaires.

- Susanna Gambina Longo: zoologie, botanique et stratégies de nomination chez les voyageurs, les ambassadeurs… qui ne sont pas forcément des savants (corpus vernaculaire italien).

- Brigitte Gauvain : poissons médiévaux.

- Violaine Giacomotto-Charra: philosophie de la nature (physique et météorologie)

- Magdalena Kozluk : vocabulaire lié à la théorie humorale. La notion de monstre et ses traductions lexicales.

- Catherin Lisak : vocabulaire scientifique appliqué dans les traités et manuels anglais (dont la question de la traduction ou du maintien des termes en langue anglaise).

- Roberto Poma : nosologie, pathologie. Maladie de la tête. Terminologie paracelsienne sur la physiologie, la pathologie et la thérapeutique.

- Sabine Rommevaux : lexique mathématique.

- Philippe Selosse : botanique : corpus vernaculaire français et véhiculaire néo-latin.

- Jacqueline Vons : anatomie humaine.

 

ImprimerE-mail