Programme

Journée 1, mercredi 30 mars

La recherche doctorale : construire sa recherche en Sciences de l'information et de la communication (Sic)

9h00-9h30 : Accueil

9h30-10h00 : Allocutions introductives

Animatrice de session : Annie LENOBLE-BART, Professeure émérite, Université Michel Montaigne- Bordeaux 3.

Intervenants : Jean-Jacques BENOIT, Maire de Pessac ; Patrick BAUDRY, Professeur, Vice-président du Conseil scientifique, Université Bordeaux 3 ; Christophe BOUNEAU, Directeur de la MSHA ; Valérie CARAYOL, Directrice du Mica ; Alain KIYINDOU, Président de la Sfsic, Université de Bordeaux 3.

10h00-11h15 : Séance plénière

S'engager dans une thèse en Sic :

  • la thèse : les (nouvelles) règles du jeu ;
  • l'encadrement : attendus et modalités d'un accompagnement contractualisé ;
  • construire un objet scientifique en Sic.

Animation : Patrice DE LA BROISE, Virginie JULLIARD.

Intervenantes : Françoise BERNARD, Vice-Présidente du Conseil national des universités, 71e section ; Valérie CARAYOL, Directrice du Mica.

11h15-11h30 : Pause café

11h30-12h20 : Ateliers – 1ère séance

Construire un objet scientifique en Sic, le problématiser

Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3
Animé par Annie Lenoble-Bart et Aurélie Laborde. Animé par Arlette Bouzon et Corinne Destal. Animé par Catherine Loneux et Valérie Lépine.
Pierre MINKALA-NTADI, La presse congolaise face à l'émergence des Tic. Julie BRUSQ, L'ethnométhodologie comme approche communicationnelle des démarches qualité. François BISSEGE, Les jeunes, la prévention en santé et la co-construction des messages.

12h30-14h00 : Pause déjeuner

14h00-16h00 : Ateliers – 2e séance

Construire un objet scientifique en Sic, le problématiser

Atelier 4 Animé par Laurence Monnoyer-Smith et Yann Kilborne. Anaïs THEVIOT, Usage du Web par les militants pendant la campagne présidentielle de 2012
Laura JANKEVICIUTE, Les représentations et les usages d’Internet dans la culture numérique juvénile : approche interdisciplinaire
Atelier 5 Myriam DOUGADOS, Jeu de cache-cache. Les phénomènes de l’enfance au Festival de Cannes.
Julia GUTTIEREZ, L'espace dans l'oeuvre de Rafael Azcona, scénariste.
Julie BRUSQ, L'ethnométhodologie comme approche communicationnelle des démarches qualité.
Atelier 6 Animé par Nicole d’Almeida et Maria Santos Saintz. Jessica CENDOYA, La guerre civile espagnole exposée dans les musées d’art et d’histoire : vers une catharsis de la mémoire collective ?
Anthony MICHEL, La presse comme indicateur de l’évolution socio-mémorielle de la Seconde Guerre mondiale à Metz et Luxembourg.

16h00-16h30 : Pause café

16h30-18h30 : Ateliers – 3e séance

Construire un objet scientifique en Sic, le problématiser

Atelier 7 Atelier 8 Atelier 9
Animé par Christian Le Moënne et Dominique Blin. Animé par Robert Boure et Nathalie Pinède. Animé par Michel Durampart et Alain Bouldoires.
Audrey BONJOUR, Un objet scientifique transdisciplinaire et une demande sociale : handicap mental et TIC.
Caroline BUFFONI, La réglure muséale : Approche communi-cationnelle et socio-sémiotique d’un schème organisateur de l’exposition en contexte muséal.
Jean-Christophe PLANTIN, Analyser les pratiques de cartographie numérique sur le Web : une méthodologie à la croisée du sémiotique et du politique ?
Olivier NANNIPIERI, L’expérience virtuelle : une contribution à la compréhension de la présence dans les environnements crées par un dispositif socio-technique immersif.
Julie PASQUER-JEANNE, Médiation éducative et culturelle : appropriation, interprétation et représentation du monument chez les jeunes
Raphaël ROTH, Le Portrait Chinois : un outil des Sciences de l’information et de la communication pour la réception de la musique.

En soirée : Bar Camp (échanges autour de travaux de doctorants dans un bar, à Bordeaux)




Journée 2, jeudi 31 mars

L'accomplissement de la recherche

8h30-9h00 : Accueil

9h00-11h00 : Ateliers – 4e séance

Atelier 10 Atelier 11 Atelier 12
Animé par Gino Gramaccia et Patrice De La Broise. Animé par Bertrand Parent et David Reymond. Animé par Françoise Bernard et Hong Mercier Seok-Kyeong.
Anne CORDIER, Observer les pratiques non formelles dans un lieu d'influences formelles : quel positionnement du chercheur ? Boris URBAS, De la recherche du « non-public » d'un C.C.S.T.I à l'étude des appropriations informelles des sciences et techniques : quelle méthodologie ? Céline BRUN-PICARD, Valeurs et valorisations de l’information : La réédition numérique de collections patrimoniales de presse locale.
Bruno CHAUDET, Pratiques autour d'une plateforme collaborative : quelle est la bonne maille de description ?
Karolina SWIDEREK, Communication médiatisée et formalisée pour la production et le partage de connaissances : le système officiel et non-officiel de retour d’expérience des contrôleurs aériens.
Marie BENEJEAN, La communication pilotes-contrôleurs entre plans et récits : le cas des « strips ».

11h00-11h45 : Hommage à Jean Meyriat

Intervenants : Anne-Marie-LAULAN, Professeure honoraire, Université Michel de Montaigne – Bordeaux ; Viviane COUZINET, Professeure, Université Toulouse Le Mirail ; Bernard MIEGE, Professeur émérite, Université Stendhal – Grenoble.

11h45-12h30 : Assemblée générale de la Sfsic

Animatrice de session : Béatrice VACHER, Secrétaire générale de la Sfsic.
Bilan moral : Alain KIYINDOU, Président de la Sfsic.
Bilan financier : Claudine BATAZZI, Trésorière de la Sfsic.

12h30-14h00 : Pause déjeuner

14h00-16h00 : Ateliers – 5e séance

La méthode : positionnement épistémologique et protocoles

Atelier 13 Atelier 14 Atelier 15
Animé par Lise Vieira et Didier Paquelin. Animé par Vincent Meyer et Isabelle Cousserand-Blin. Animé par Caroline Ollivier-Yaniv et Olivier Galibert.
Reine AL SAHYOUNI BOU FADEL, TIC et apprentissage de l'interculturalité.
Samuel SZONIECKY, Proposition d'une méthode graphique pour le filtrage des flux d'informations.
Aïssata Moussa YAHAYA, Communication et changement dans la lutte contre le VIH/Sida au Niger.
Jean-Philippe DE OLIVEIRA, La communication publique et la « biopolitique » : les stratégies de légitimation en faveur des homosexuels masculins dans les campagnes « grand public » liées à la prévention du sida.
Romain BADOUARD, La "cartographie" du web, un outil méthodologique pour les SIC? Le cas de l'analyse des parcours de navigation sur la "blogosphère européenne".
Patrick RIFOE, Esquisse d’une comparaison internationale de la communication dans les politiques de rénovation urbaine : dispositifs info-communicationnels lillois et doualais.

16h00-16h30 : Pause café

16h30-18h00 : Séance plénière

Doctorant : les ficelles du métier (16h30-17h30)

Enseignement (le "service" du doctorant sous contrat, la question des vacations, etc.)

Communications et publications

Préparer la soutenance

La qualification (préparation du dossier de qualification)

Intervenants : membres du CNU, directeurs de publication, associations de doctorants...

Animation : David DOUYERE, Aurélia LAMY.

Intervenantes : Françoise BERNARD, Vice-Présidente du Conseil national des universités, 71e section ; Caroline OLLIVIER-YANIV, Directrice du CEDITEC ; Mélanie BOURDAA, Post-doc, Responsable de Replic, association étudiante, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3.

Synthèses des ateliers (17h30-18h00)

L'objet et sa problématisation

La méthode, positionnements épistémologiques.

18h00 : Clôture des Doctorales par le président de la Sfsic.

Les communications en atelier ont chacune une durée de 25 minutes,
suivie d’une discussion scientifique de 25 minutes.

Tous les ateliers sont animés par un professeur des universités
et un maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication.

Ce programme est susceptible de connaître des modifications,
notamment en ce qui concerne l’animation des ateliers.

 Administration

Les SIC à Bordeaux

Le MICA est le laboratoire de recherche en Information, Communication et Arts de l’Université de Bordeaux.

Projet RAUDIN : Recherches Aquitaines sur les Usages pour le Développement des dIspositifs Numériques

La revue Com&Orga

REPLIC : association des doctorants du MICA

Les communications en atelier ont chacune une durée de 25 minutes, suivie d'une discussion scientifique de 25 minutes.