CECIB


Centre d'études canadiennes interuniversitaire de Bordeaux

Le centre Membres Recherche Publications Liens utiles Archives
Bienvenue
Programmes quadriennaux

Peuples indigènes et environnement

Les religions au Canada :
utopies et prophéties réalisées et contestées

Les imaginaires urbains en recomposition : connaissances, cultures et vécus

Le pont : une métaphore du lien

La rue dans la littérature, les arts et les sciences humaines au Canada

Les figures de l'extrême

Furs, Faith and the French Colonial and Post-colonial Exchanges Between North American Natives and the Europeans

Un extrême regard :
David Cronenberg

Perspectives en aménagement et urbanisme

 

Le CECIB

Programmes quadriennaux


Au cours des deux programmes quadriennaux précédents, le Centre d'études canadiennes Michel de Montaigne a organisé ou a été partie prenante de nombreux colloques et publications. Vous trouverez dans cette page les communications présentées lors des colloques correspondant au quadriennal de 1999-2002 sur de thème de "l'Extrême", celui de 2003-2006 sur "Territoires, communautés et nations" et celui de 2007-2010 sur "Le Canada en devenir".

Peuples indigènes et environnement


Colloque international "Peuples indigènes et environnement"
les 8-9-10 décembre 2011 à Bordeaux

Le programme trilingue français, anglais et espagnol en PDF est disponible ICI

Université Bordeaux 3 (Matin : Salle des Actes, bâtiment administratif • Après-Midi : Maison des Suds)
Domaine universitaire 33607 Pessac • Tramway B arrêt “Montaigne/Montesquieu” • le 8 décembre
Musée d’Aquitaine, 20 cours Pasteur, Bordeaux • Tramway B arrêt “Musée d’Aquitaine” •
les 9 et 10 décembre 2011

Les religions au Canada : utopies et prophéties réalisées et contestées


Dans le cadre du programme scientifique 2007-2010 du Plan pluri-formations (PPF)  "Le Canada en devenir : utopie, prophétie, prospective" / "Canada in the making : Utopia prophecy, prospective" et du Master Religions et Sociétés de l'Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, le CECIB présente le programme du colloque intitulé

Les religions au Canada :
utopies et prophéties réalisées et contestées

16-17 décembre 2010
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3

Organisé par
Le PPF (plan pluri-formations) Le Canada en devenir : Utopie et prophétie
Le CECIB, Centre d’Études Canadiennes Interuniversitaire de Bordeaux,
& le Master Religions et Sociétés

 

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
10 Esplanade des Antilles - 33607 PESSAC - Tel: 05 56 84 68 00
Tram B direction Pessac Arrêt Unitec
(Traverser les voies et prendre l’avenue entre la grande bibliothèque et le village 3)

Jeudi 16 décembre 

9.30 Ouverture du congrès par
Monsieur le Président de l’Université Patrice Brun
Monsieur le directeur de la  MSHA Christophe Bouneau
Bernadette Rigal-Cellard, directrice du PPF Le Canada en devenir, du CECIB et du Master Religions et Sociétés

Panel 1. Proclamer et vivre la prophétie catholique au Canada
Présidente de séance : Elyette Benjamin-Labarthe, Université de Bordeaux
10h - André Magord, Université de Poitiers
« Autonomisation et hétéronomisation en Acadie : le paradoxe de l’utopie clérico-nationaliste, 1860-1960 »

10.30 pause-café

11h- Pierre-Yves Mocquais, University of Calgary.
« Atticisme et euphémisme : la rhétorique de Monseigneur Taché au service de l’utopie d’un Ouest canadien francophone et catholique »

11.30- Joachim Bouflet, Paris.
 "La cité-refuge, une utopie mystique canadienne ? Père Blais, Albert Arseneau (le "Petit Jean des Derniers Temps") et autres visionnaires canadiens »

Déjeuner : le Vent debout

Jeudi après midi
Président de séance : Jean-Paul Gabilliet, Université de Bordeaux
 
14. 30 - Françoise Deroy-Pineau, Université de Montréal
« Frère André de Montréal : une vision prophétique »

- Régis Dericquebourg, Groupe de sociologie des religions et de la laïcité (CNRS).
« Le frère André et Louis Antoine. Deux destinées de la mystagogie »

- Paul Ruban, Réalisateur associé à Radio-Canada, Winnipeg
"Entre ruptures et utopies architecturales : un regard ethnographique sur la première église ecologique au Canada, St Gabriel de la Vierge des Douleurs ».

16 h Pause-café

Panel 2. Autochtones : la prophétie chrétienne intériorisée entre déchirement et contestation
- Ana Paula Machado, Universidade Aberta, Portugal « Canada - Land of Utopia and Prophecy Today : How Canadian culture at large has been influenced, affected, and changed under the action of Indigenous Prophecies”.

Vendredi17 décembre

Panel 2. Autochtones : la prophétie chrétienne intériorisée entre déchirement et contestation
Président de séance : Christian Lerat, Université de Bordeaux

9.30 - Harry Schueler, University of Freiburg, Germany.
« Today’s relevance of Handsome Lake’s prophecy »

- Thibault MARTIN, Université du Québec en Outaouais
« Territoire, guérison et spiritualité à South Indian Lake. »

 10.30 : Pause-café

 11h - Laurent JÉRÔME, CIÉRA, Université Laval et Musée de la civilisation, Québec. 
« Les jeunes autochtones et le pluralisme religieux au Québec : prophéties de résilience et utopies de guérison. »

Florence Davaille, Université de Rouen
"Du théâtre pour écrire l'utopie : la conversion de Katéri Tekakwitha au catholicisme mise en scène par Rina Lasnier."

Déjeuner : le Vent debout

Vendredi après midi

Panel 3. Le Canada paradis des utopies religieuses réalisées
Présidente de séance : Cécile Révauger, Université de Bordeaux

14h 30- J. Gordon Melton, Institute for the Study of American Religion, UC Santa Barbara
« On My Way to Canaan Land : African American Methodists in Nineteenth-century Canada »

- Arnaud Decroix, Université de Montréal
« Le mouvement huttérite au Canada : entre utopie et réalisme »

- Carlos D. Colorado, The University of Winnipeg
« Canadian Ethno-religious Utopias and the Challenges of Liberal Univocity ; early 20th century Manitoba Mennonites and late 20th century Lao Buddhists living in southern Ontario »

16 h Pause-café

- Molly Chatalic, Université de Brest
« L’utopie bouddhiste dans les Maritimes. »

- Bernadette Rigal-Cellard, Université de Bordeaux
 « Les communautés mormones fondamentalistes des Provinces de l’Ouest : les gardiennes de la Prophétie »

19h 30 Dîner de clôture : Automobile Club
8 Place des Quinconces (Hémicycle)
(près des arrêts de tram et de bus)
05 56 48 10 22



Les imaginaires urbains en recomposition Les imaginaires urbains en recomposition

COLLOQUE INTERNATIONAL

18 et 19 mai 2010
Université de Bordeaux
Maison des suds, Campus universitaire
UMR ADES du CNRS

LES IMAGINAIRES URBAINS EN RECOMPOSITION :
CONNAISSANCES, CULTURES ET VECUS

L’exemple des métropoles et des régions de Bordeaux et de Québec

Les sociétés urbaines occidentales connaissent des changements en profondeur de la structuration et du fonctionnement de leur économie générale. Associée à une reconfiguration des dispositifs productifs, une économie que certains qualifient de « résidentielle », d’autres de « quaternaire » ou encore de « créative », se profile avec une force croissante. Chacun pressent que des modifications importantes affecteront le « vivre urbain ». Que ce soit l’actuelle globalisation (Sasken, 2008) et ses effets localisés, au-delà de ce qui affecte la sphère économique proprement dite, pour les structurations et régulations sociopolitiques, ou que ce soit la métropolisation en cours, qui brouille les repères habituels, par exemple de ce qui est de l’urbain et de ce qui du rural, la conjugaison de telles grandes évolutions tend à induire des recompositions des activités, des populations et des représentations que l’on peut s’en faire.  L’actuelle refonte des agglomérations et des régions souligne l’émergence d’un modèle urbain valorisant l’économie de la connaissance et une urbanité plus innovante par ses formes et ses desseins plus participatifs, plus cosmopolites, plus écologiques. Cette économie et cette  urbanité deviennent même moteur de développement et de compétition des villes.

L’émergence d’une économie de la connaissance
Le Conseil de l’Europe lors du sommet de Lisbonne en 2000 a proposé que l’économie de la connaissance définisse le dynamisme européen en termes d’emploi, de ressource, de croissance et de cohésion sociale. Pour certains, dont Querrien et Mattei (2006), les résultats ne sont pas ceux qu’ils auraient dû être et riment le plus souvent avec un simple transfert des compétences du secteur public vers le secteur privé, même si cette économie participe à la revitalisation des activités traditionnelles et à la création de nouveaux réseaux socioculturels qui transforment la classique économie de la production.
Confronté à l’économie de la connaissance, le territoire dans cette perspective se comprend dans une économie d’archipel (Veltz, 1996) faite de pôles de compétitivité qui polarisent les services aux personnes et aux entreprises, les emplois, la culture, les loisirs. Autour de ces pôles existent des marges qui se construisent dans un jeu de dépendances/indépendances entre centre et périphéries. Dès lors, l’urbain n’est plus seulement le lieu où l’on travaille, il devient celui des savoirs où l’économie résidentielle (Davezies, 2009) offre de nouveaux services, usages et pratiques définissant la quotidienneté et la condition habitante. Ces éléments  infléchissent les trames spatiales de la ville qui valorisent les centralités historiques et patrimoniales, mais aussi les périphéries émergentes. Renouvellement urbain, organisation de sites, création de centres polyvalents, aménagements périphériques proposent ainsi aussi bien des produits que des services sous la forme de programmes événementiels, de culture et de patrimoine, de compétence universitaire et d’emplois dont les fruits sont souvent immatériels.

Centres et périphéries innovantes
Ce colloque a  pour objet d’analyser comment les centres et les périphéries de nos villes s’inscrivent dans la créativité urbaine porteuse d’innovations technologiques, de renouvellements identitaires et de croissances économiques dans une conjoncture d’échanges mondialisés. Si les villes-centre concentrent les attentions aménagistes et urbanistiques en termes de valorisation, les périphéries méritent aussi notre attention. Depuis le début des années 1990, les municipalités ne cessent de répéter que l’aire d’influence des centres s’est diluée dans les périphéries qui les concurrencent sans qu’elles aient pour autant le même capital patrimonial ou les mêmes fonctions centralisatrices. Ce constat a par ailleurs donné lieu à de grands aménagements urbains dont le but était de redonner du sens aux centralités polarisantes. Pour attester de leur réussite, Bordeaux, par exemple, a été classé en 2007 au patrimoine mondial de l’UNESCO en réaménageant ses quais en espaces publics qui attirent les regards, mais aussi en relançant des pratiques urbaines centrales jusque-là disparues. De son côté, la ville de Québec capitalise son inscription à l’UNESCO plus ancienne (1985) en portant attention aux secteurs qui bordent le prestigieux périmètre intra-muros (Saint-Roch, Montcalm, Limoilou) après avoir valorisé son accès au fleuve dans le cadre des activités du 400e anniversaire de sa fondation, tenues en 2008. Ces efforts ont redessiné la carte de leurs logiques urbaines en délaissant quelque peu les périphéries. Les textes de planification des deux villes (Plan local d’urbanisme à Bordeaux et Plan directeur d’aménagement et de développement à Québec) continuent d’exprimer leur volonté de centralité, mais ces périphéries, proches ou lointaines, qui regroupent de plus en plus d’activités économiques et culturelles, ont un poids démographique conséquent et leurs perspectives d’avenir laissent croire que cette dynamique exocentrée et centrifuge n’a pas fini de s’essouffler et qu’elle pourrait, à terme, signifier l’atrophie de notre condition urbaine.

Le colloque invite à explorer comment les cultures urbaines de Bordeaux et de Québec peuvent être modulées par leurs périphéries et à interroger la pertinence d’une cité créative élargie, de son positionnement face à ses marges afin de savoir comment se constitue un avenir pour l’urbanité du XXIe siècle. Le colloque d’octobre 2009 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) intitulé : L’imaginaire géographique et l’urbain, un contrepoint à la réalité ? Perspectives, pratiques et devenirs en périphérie, a posé les premiers jalons de ce questionnement. Celui de mai 2010 à Bordeaux propose une réflexion comparative sur la territorialisation en périphérie de l’économie urbaine de la connaissance, de la culture et des imaginaires qui s’y rattachent.

PREMIERES PROPOSITIONS : EN DISCUSSION

Organisation du Colloque
Le colloque entend traiter de ces questions lors de deux journées organisées autour de deux thèmes prospectifs :

Le 18 mai : La ville réflexive : ville de savoir et savoirs urbains

Ouverture du colloque par Madame Anne-Marie Cocula, vice présidente du Conseil Régional, Présidente honoraire de l’Université Michel de Montaigne

 Introduction du colloque par Jean-Pierre Augustin (U Bordeaux), Mario Bédard (UQAM) et Richard Desnoilles (U Bordeaux – UQAM)

Axe 1 : La constellation des savoirs urbains : économie de la connaissance et économie quaternaire. Quels nouveaux paradigmes urbains ?
Présidents : Jean Dumas (U Bordeaux) et Luc Noppen (UQAM)

Ce premier axe a pour ambition de préciser ce que serait la ville de demain ou, au moins, la cerner et saisir ce qui la différencie de celle d’hier. Autrement dit, quelle ville faut-il espérer voir se dessiner avec l’incursion de  l’économie de la connaissance et des savoirs urbains dans la sphère politique et sociale ? Que faut-il attendre de l’urbain de demain ? Quels en seront les enjeux centraux ? Sont-ils souhaitables ?

Laurent Davezies (U Paris 12) : l’économie résidentielle
Daniel Latouche (INRS-Montréal) : l’économie quaternaire
Thierry Paquot (U Paris-Est Créteil) : la ville « émargente »
Patrick Baudry (U Bordeaux) : la ville joueuse
Michel Favory (U Bordeaux) : la ville cognitive
Annick Germain (INRS-Montréal) :  cosmopolitismes et formes urbaines
Marc Brosseau  (U d’Ottawa) : à l’ombre de la ville spectaculaire
Jean-Jacques Wunenburger (U Lyon 3)

Axe 2. Les lieux réinvestis : sociétés du savoir et universités 
L’université dans la ville ou la ville dans l’université ?
Présidents : Denis Retaillé (U Bordeaux) et Guy Mercier (U Laval) 

Depuis le début des années 1990, la Charte des villes éducatrices intime l’ordre à chaque ville, petite, moyenne et grande, de mettre en avant sa puissance éducatrice, c’est-à-dire son savoir, au service de ses habitants. Cette charte explique aussi que ces villes éducatrices doivent se développer en étroites relations avec ses fonctions urbaines plus traditionnelles (économiques, sociales, …). Ce second axe propose d’étudier en quoi les lieux réinvestis de la ville participent à cette économie du savoir et de montrer en quoi l’université en est l’un des plus grands symboles.

Richard Martel (U Laval) : les universités sœurs : Bordeaux-Québec
Frank Scherrer (U Lyon 2) : l’université qui fait la ville
Jean-Claude Marsan (U Montréal) : université et patrimoine urbain : la tentation de l’extension
Didier Paquelin (U Bordeaux) : les universités de la formation continue
Marina Duféal (U Bordeaux) : les universités virtuelles
Anne Gilbert (U d’Ottawa) : l’université sans frontières

Le 19 mai : L’urbain en (re)construction : l’imaginaire en action

Axe 3 : L’imaginaire opérationnalisé

Derrière la ville éducatrice se cache la ville sticto sensus. La ville du savoir ne va donc pas sans créer des imaginaires urbains foisonnants. Cependant, ces imaginaires seraient vains s’ils ne participaient en premier chef à l’élaboration de la ville et de l’urbain. Cet axe s’attachera donc à comprendre comment la ville se construit aujourd’hui en discutant des enjeux et des valeurs que Bordeaux et Québec doivent défendre et mettre en acte. Comment rendre ces vertus opératoires ? Comment faire des cultures et des savoirs urbains une réalité tangible et opérationnelle ? Faut-il enfin se réjouir de cette opérationnalité ?

Atelier A : Les dispositifs aménagistes de la ville : du projet urbain
Présidents : Agnès Berlan-Berton (U Bordeaux) et Gérard Beaudet (U de Montréal)

Jean-Marc Offner (Agence d’urbanisme de Bordeaux Aquitaine) : l’efficacité technique et politique
Mario Carrier (U Laval)
Olivier Ratouis (U Bordeaux) : ressaisir l’historicité des villes
Serge Filion (Commission de la capitale nationale du Québec) : des rêves à partager
Michel Parrazelli (UQAM) : la rue radieuse : les laissés pour compte du branding urbain
Claude Sorbets (IEP Bordeaux)

Atelier B : Comment les savoirs urbains deviennent-ils opérationnels ?
Présidents : André-Frédéric Hoyaux (U Bordeaux) et Gilles Sénécal (INRS Montréal)

Florence Paulhiac (U de Grenoble) : mobilités et temporalités urbaines
Mayté Banzo (U Bordeaux) espaces ouverts et urbanité périphérique
Lucie Morisset (UQAM) : la ville du patrimoine touristique
Richard Morin (UQAM) : des savoirs produits par des actions collectives conflictuelles
Anne Latendresse (UQAM) : l’imaginaire écologique urbain
Guy Mercier (U Laval)
Daniel Le Couédic (U Bretagne occidentale)

Axe 4 : Les réseaux culturels et les vécus urbains : quelle urbanité pour demain ?

Atelier C : Pratiques de la ville et vécus culturels
Présidents : Guy DiMéo (U Bordeaux) et Louis Dupont (U Paris 4 Sorbonne)

Christian Poirier : (INRS-Montréal) villes et  constellation des organismes culturels
Caroline Desbiens (U Laval)
Jean-Luc Richelle (U Bordeaux-IUT Michel de Montaigne) : la ville socioculturelle, de lieux en lieux
Sylviane Leprun (U Bordeaux) esthétique urbaine et pratique de la ville
Alain Lefebvre (U Toulouse) : perspectives urbaines pour la culture
Sylvain Lefebvre et Romain Roult (UQAM) : les villes sportives
Mario Bédard (UQAM)
Yves Raibaud (U Bordeaux-IUT Michel de Montaigne) musiques et territoires urbains
Boris Grésillon (U d’Aix en Provence)

Atelier D : Expérimentations culturelles et rythmes urbains
Présidents : Hélène Vélasco (U Bordeaux) et Marc Lajugie (Président de l’Association des centres d’animation de quartiers de Bordeaux, ACAQB)

Jean-Michel Lucas (U Bretagne et Président de Trempolino) : pour une reconnaissance de l’économie créative solidaire
Luc Greffier (U Bordeaux-IUT Michel de Montaigne) et Pierre-Léonard Harvey (UQAM) : les formations conjointes en animation culturelle à Bordeaux et Montréal)
Jean-Luc Benguigui (Directeur de l’ACAQB) : coopération internationale et socioculture
Eric Roux (Directeur de la Rock School Barbey) : les nouvelles formes d’expression musicale
Christophe Arpaillange (Grand projet de ville, GPV), Sophie Trouillet GPV) et Amar Lakel (U Bordeaux) : le grand projet de ville (GPV) et les NTIC
Frédéric Vilcocq et Florent Teulé (réseau aquitain des musiques amplifiées, RAMA)

Conclusion du colloque par Jean-Pierre Augustin (U Bordeaux), Mario Bédard (UQAM) et Richard Desnoilles (U Bordeaux – UQAM)

Comité d’organisation
Jean-Pierre Augustin (U Bordeaux, ADES)
Mario Bédard (UQAM)
Richard Desnoilles (U Bordeaux, ADES – UQAM)

Comité scientifique :
Annick Germain (INRS urbanisation, société, culture de Montréal)
Patrick Baudry (Université de Bordeaux)
Guy DiMéo (Université de Bordeaux, ADES)
Guy Mercier (Université Laval)
Mario Carrier (Université Laval)
Denis Retaillé (Université de Bordeaux, ADES)
Claude Sorbets (Science-Po Bordeaux, SPIRIT-CNRS)

Partenaires du colloque (liste non exhaustive)
Conseil régional d’Aquitaine
Ville de Bordeaux
Ville de Québec
Agence d’urbanisme de Bordeaux Aquitaine
Agence d’urbanisme de Québec
Conseil supérieur des musiques actuelles
Association des centres d’animation de Bordeaux
Looka, ingeniérie artistique de Québec
Action culture Québec

CNRS UMR 5185 ADES
Université de Bordeaux
CRISES
Université du Québec à Montréal

Le pont
Le pont : une métaphore du lien

Colloque organisé par le Centre d'Études Canadienne de l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3

les 15 et 16 décembre 2006

Intervenants:


Grands espaces, grands fleuves et grands ponts du Canada. Jean-Pierre Augustin, Université de Bordeaux 3
Le pont de Québec et le pont Pierre Laporte, deux marqueurs de l'histoire et de la géographie de Québec. Richard Desnoilles, Université Laval
Le boulevard de la Confédération et les ponts d'Ottawa. Bernard Calas, Université de Bordeaux 3
Le pont qui ne sera jamais construit. Daniel Latouche, INRS urbanisation et société, Montréal
Pont de glace, insularité et identités en Arctique canadien. Johanna Gobit, université de Reims
Pont de mots, pont d'envol : la littérature autochtone comme phénomène d'ouverture et relais interculturel au Québec. Hélène Destrempes, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick
Frontière socio-économique et lien moral : le pont dans L'argent est odeur de nuit de Jean Filliatrault. Claude Gonthier, CEGEP Montréal

Lake Sagaris : building bridges between cultures.

Michel Coupal, IUT Bordeaux 3

Le pont : creusement de l'écart ou rassemblement de l'être? Deux mises en perspectives d'Alice Munro et d'Elizabeth Spencer.

Héliane Ventura, Université d'Orléans

D'une rive à l'autre : une lecture du Premier jardin d'Anne Hébert.

Anthony Soron, IUFM de Versailles

Ite Missa est! Le pont oublié...

Geneviève Chevrolat, IUT Belfort

Le pont Jacques-Cartier dans Quarante-quatre minutes, quarante secondes de Michel Tremblay

Emmanuelle Quéré, Université de Bordeaux 3

L'inquiétante duplicité du pont dans la fiction québécoise.

Marie-Lyne Piccione, Université de Bordeaux 3

Construire de nouveaux ponts : les romans 'américains' des écrivains canadiens français.

Benoit Doyon-Gosselin, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick

Sur la route : établir un pont entre Québec et les Etats-unis dans Chercher le vent de Guillaume Vigneault.

Maria Savic, Université de Bordeaux 3

Du pont de Québec au Golden Gate : les écrivains québécois et le roman américain.

Jean Morency, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick

Le Pont Mercier : les enjeux juridiques des affrontements entre Mohawks et Québécois.

Irma Arnoux, Université de Bordeaux 3

La guerre du Pont Mercier

Pierre Guillaume, Université de Bordeaux 3

L'Assemblée des Citoyens de la Colombie-Britannique : un pont entre représentés

Florence Cartigny, Université de Bordeaux 3

Pont et poésie

Bernard Emont, Ministère de l'éducation nationale

Sainte-Anne au Canada français, PONTIFEX entre l'Ancien monde et le Nouveau monde

Denise Lamontagne, Université de Moncton, Nouveau-Brunswick

Le Pont mystique ou les mariophanies sous les arches

Joachim Bouffet, Université de Bordeaux 3

LE PONT : images et imaginaires médiatiques

C. Ziolko, Ecole Supérieure des Beaux-Arts, Montpellier

La rue
La rue au Canada

Colloque organisé par le Centre d'Études Canadienne
de l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3

les 11 et 12 décembre 2006

Intervenants:


Les Bérets blancs à la Conquête de la rue. 

Joachim Bouflet,
Paris et Bordeaux 3

Nommer la rue au Nunavut : logique mondiale, logique ethnique. 

Johanna Bergé-Gobit, doctorante Bordeaux 3

Les rues au Canada, des espaces publics entre sites symboliques et lieux communs.

Jean Pierre Augustin, Bordeaux3

Le boulevard de la Confédération à Ottawa. 

Bernard Calas, Bordeaux 3

Rue du Petit Champlain à Québec entre usage et sacralisation d'un espace identitaire.

Richard Desnoilles, doctorant Bordeaux 3

La cinquième rue de Shawinigan : un témoignage de la vie urbaine.

Nathalie Lemarchand, Université de Valenciennes

La Petite Italie, la rue italienne de Montréal. 

Hélène Velasco-Graciet, Bordeaux 3

Main Street : la rue qui fait la ville, entre mythe et réalité.

Laurence Liégeois, Doctorante Bordeaux 3

L'incontournable étrangeté des rues dans La Québécoite de Régine Robin

Marie-Lyne Piccione, Bordeaux 3

Le spectre de la rue dans Héloïse et Kamouraska d'Anne Hébert. 

Marc Arino, Bordeaux I

La rue dans trois romans de Jacques Poulin.

Marie-Béatrice Samzun, Bordeaux 3

De Saint-Denis la morose au cosmos : l'itinéraire de Jacques Brault 

Marina Zito, Université de Naples

Les avatars de la rue chez les poètes québécois des années 1980.

Luminita Urs, Paris IV, Sorbonne 

Fenêtre sur rue dans trois romans de Pan Bouyoucas.

Robert Mane, Paris XII

Antonine Maillet et Gérald Leblanc : deux manières de vivre la rue en Acadie.

Danielle Lefort, Bordeaux 3 

Londres-Québec, la rue en mouvement dans l'œuvre de Louis Hémon. 

Geneviève Chovrelat, Université de Franche-Comté

 Toutes les rues mènent au Select dans Le cahier noir de Michel Tremblay.

Emmanuelle Quéré, Bordeaux 3

Impasses et perspectives dans les dystopies de Margaret Atwood The Handmaid's Tale et Oryx and Crake.

Elisabeth Lamothe, Bordeaux 3

 La rue Saint-Urbain dans trois ouvrages de Mordecai Richler : The Street , St Urbain's Horseman , Barney's Version.

Martine-Emmanuelle Lapointe  (McGill, Montréal)

A moins que l'inspiration ne survienne au coin de la rue : Unless de Carol Shields. 

Marie-Lise Paoli, Bordeaux 3

Les figures de l'extrême
Manifestations plurielles : de l'extrême au Canada

Colloque international / International Conference

Les 14 et 15 décembre 2001

Intervenants :

Damase Potvin et Albert Laberge : deux visions du monde contradictoires.

Aurélien BOIVIN (Professeur, Université Laval).

L'enracinement mémoriel et physique dans deux oeuvres de Régine Robin : La Québécoite et Le Cheval blanc de Lenine.

Julie BERRIER (Doctorante, Paris3 et Université de Montréal)

Extrême émotion, extrême convention ou Un dimanche après-midi à la
piscine à Kigali
de Courtemanche.

Geneviève CHOVRELAT (PRAG, Valdoie).

Maxime-Olivier Moutier : l’écriture sur la balançoire.

Marie-Hélène LAROCHELLE (Doctorante, Bordeaux 3)

A l'extrême de l’illisible : La ville inhumaine de Laurent Girouard.

Marie-Lyne PICCIONE (Professeur, Université de Bordeaux 3).

L’implantation des Raëliens au Québec et leur mission extra-terrestre.

Jacques CHERBLANC (Doctorant, UQAM, Montréal,
 et Université Bordeaux 4)

Madeleine de La Peltrie, amazone du Nouveau Monde.

Françoise DEROY-PINEAU (Chercheuse, Montréal)

Le Vatican et les Indiens : la fabrication d'une sainte iroquoise,
Kateri Tekakwitha.

Bernadette RIGAL-CELLARD (Professeur,
Université de Bordeaux 3).

Éléments discursifs pour une logique du pire. .

Guy - Robert  SAINT-ARNAUD (Professeur,
 Université de Montréal).

Guy Delahaye et le vers libres.

Claude FILTEAU (Professeur, Université de Limoges).

Réjean Ducharme ou le romanesque de l’extrême.

Hélène AMRIT (Maître de Conférences, Université de Limoges)

Langage exploréen, déliaison et réception trouble de l'oeuvre de Claude Gauvreau.

Nathalie WATTEYNE (Professeur, Université de Sherbrooke).

Yuxweliptun : règlement de comptes sur toile.

Dimitri PORTIER (Doctorant, Université de Bordeaux 3).

Une situation juridique extrême: les droits des peuples autochtones.

Irma ARNOUX (Maître de conférences, IUT Bordeaux 3)

Les fièvres extrémistes au Canada.

Sylvie GUILLAUME (Professeur, Bordeaux 3)

Une écriture tendue jusqu'à l'extrême:Soifs de Marie Claire Blais

Anthony SORON (Docteur, Paris).

Gabrielle Roy ou la fascination de l'extrême.

Marie-Pierre ANDRON (Docteur, Bordeaux 3)

Le mouvement perpétuel, principe de la dynamique romanesque
dans No Fixed Address et Restlessness d'Aritha Van Herk.

Marcienne ROCARD (Professeur émérite, Université Toulouse le Mirail).

Aux extrêmes de la représentation : la première expédition Franklin (1819-1821) chez John Richardson et Rudy Wiebe.

Claire OMHOVERE (Maître de conférences, Université de Nancy 2).

Peinture et musique : étude d'une convergence esthétique des extrêmes
 (à propos d'Emily Carr).

Marie-Lise PAOLI (Maître de conférences, Université de Bordeaux 3).

Hyperbole et hypotypose, figures de l'extrême dans Un objet de beauté de  Michel Tremblay.

Marc ARINO (Allocataire moniteur, Bordeaux 3)

Michel Tremblay ou le parti pris du Pop Art.

Mathilde DARGNAT (Doctorante, Université de Provence et
 Université de Montréal).

Michel Tremblay, aspects d'une dramaturgie de l'extrême.

Florence PISARSKI
( Université de Bordeaux 3)

Furs, Faith and the French...
Premiers contacts Furs, faith and the French colonial and post-colonial exchanges between North American natives and the Europeans

22nd Native American Workshop

Les 25, 26, 27 et 28 avril 2001

Intervenants :

Appropriating Kateri Tekakwitha: Texts, Pretexts and Paratexts.

Giordano, Fedora (Universita' Degli Studi Di Torino, Italy)

'The Rage Stage': Contextualizing Sherman Alexie's Indian Killer.

Krupat, Arnold (Sarah Lawrence College, New York, USA)

John Tanner's Captivating Gifts.

Ataman, Oya (University of Munich, Germany)

Catholic Priests and Nuns in Louise Erdrich's Novels.

Rigal-Cellard, Bernadette (Université de Bordeaux 3, France)

Navajo Medicine : Tradition and Modernity.

Strigler, Marie Claude
(Paris III, France)

Nation, Religion, Routine Community Life: the Daily Commitment of Navajo Women.

Malinvaud, Sophie (Université Victor Ségalen-Bordeaux 2,, France)

Liberté, Egalité, Fraternité in the Context of the French Colonial Encounter with Aboriginal North Americans, 1600-1760.

Jaenen, Cornelius (University of Ottawa, Ontario, Canada)

'Le petit commerce' in Montreal and Trois Rivières, 1650-1760.

Grabowski, Jan (University of Ottawa , Ontario, Canada)

The foundations of the Montreal Treaty of 1701.

Havard, Gilles
(Université-Paris 7, France)

Amerindian Responses to French Evangelization .

Jaenen, Cornelius (University of Ottawa, Ontario, Canada)

The Costs and Perceptions of Gifts: French and Amerindian in Eighteenth-Century French Louisiana.

Khalil Saadani (Morocco)

Red Jackets Among Red Men: French Influence and the Native Americans in Texas, 1682-1890.

Matthews, John Francis (Cisco Junior College, Abilene, Texas)

Father Lafitau as Ethnographer of the Iroquois.

Feest, Christian (University of Frankfurt am Main, Germany)

Lafitau's Illustrations as Independent Ethnographic Evidence.

Sturtevant,William, C. (Smithsonian Institution, Washington D.C., USA)

From Lafitau to Lévi-Strauss.

Christer, Lindberg
( University of Lund, Sweden)

Arsous-kitsi-rarpi: Two Nineteenth-Century Missionaries to the Canadian Plains and Subartic: the Parallel Lives of Father Albert Lacombe and Reverend Egerton Young.

Taylor, Colin
(Hastings, England)

Samson Occom and the Question of Indian Identity: Racial Politics at Brothertown and Montauk.

Strong, John
(Long Island, New York)

A Contest for Bodies and Souls: Sickness and Healing in Missionary Discourse and Menominee Ritual Practice. 

Kasprycki, Sylvia S. (University of Vienna, Austria)

Indians in Cajun Country.

Bartl, Renate F. (University of Munich, Germany)

They honor Our Lord Among Themselves in Their Own Way: Christianity and the Illinois Indians in New France, 1666-1730.

Bilodeau, Christopher (Cornell University, Ithaca, New York, USA)

The Houma Indians of Louisiana and the French Connection: Politics, Identity and the Legal Status of 'Tribe'.

Duthu, N. Bruce (Vermont Law School, South Royalton,Vermont, USA)

New Netherland and New France: Dutch and French Relations in the New World.

Ghering, Charles (New York State Library, Albany, New York)

Reassessing the French-Dutch-Indian Fur Trade: 1609-1630.

Starna, William
(Hille, Germany)

Human-Animal-Person: A Hunter Cosmology Among Canadian Premodern Mi'kmaq Indians.

Hornborg, Anne-Christine (History of Religion, University of Lund, Sweden)

"Great Cave of Bears", a Pawnee Animal Lodge.

O'Brien, Patricia (Kansas State University, USA)

Faith as Factor in Shaping the Past. The Interplay between Academic and Blackfoot Perspectives on Blackfoot History and Culture.

Zuyderhout, Lea M. (Leiden University, The Netherlands)


Cronenberg
David Cronenberg David CRONENBERG   Un regard extrême / An Extreme Gaze


Colloque international / International Conference

Les 8 et 9 décembre 2000

Intervenants :

An aesthetic sense : Cronenberg and neo-horror film culture.

Ian Conrich (University of Surry at Roehampton)

Un montage dans tous ses états : remarques à propos de The Fly, DeadRingers,  M. Buterfly et eXistenZ.

Jean-Baptiste Thoret
(Paris 3)

David Cronenberg : extrême exceptionnel ou exception extrême.

Pierre Véronneau (Cinémathèque québécoise)

Wisiwig : voir et croire chez Cronenberg et Egoyan.

Jean-Francois Baillon
( Bordeaux 3)

La figure du silence dans l'oeuvre de David Cronenberg .

Julien Galliot
(Orléans)

 Réflexivité et tautologie dans Videodrome et eXistenZ.

Francisco Ferreira
(Poitiers)

L'existentialisme cinématographique de David Cronenberg.

 Martin Schwab (University of California at Irvine)

Le statut onthologique de l'image envisagé du point de vue d' eXistenZ.  

 Pascal Couté
(Caen)

Interdits et inter-dits dans The Fly.

 Patricia Paillot
(Bordeaux 3)

On style and extremity in Crash.

Michael Grant
(University of Kent)

Technology and the postmodern in the cinema of David Cronenberg.

Reynold Humphries
(Lille 3)

Cronenberg's Canada : visceral technology, technology alienation and Videodrome.

Scott MacKenzie
(University of East Anglia)

Borders and Cronenberg's films.

Suzie Sau-Fong
(York University)

"Bare as algebra": blueprinting the body in/of David Cronenberg's films

.

Monique Tschofen
(Ryerson Polytechnic University)

David Cronenberg, John Greyson, gay love.

Ramsay, Christine
(University of Regina)

David Cronenberg's M. Butterfly : "I don't know how to change my body into the body of another".

 Portier, Dimitri
(Bordeaux 3)

 

Urbanisme et aménagement
Perpectives en aménagement et urbanisme
Colloque
Les 12 et 13 décembre 1997

Intervenants :

La recomposition des espaces publics à Toronto.

AUGUSTIN Jean-Pierre
Professeur Université de Bdx 3 

Places et jardins publics : l'approche culturaliste de leur requalification.

BERDOULAY Vincent 
Professeur Université de Pau

Aménagement des espaces maritimes à Montréal.

SOUBEYRAN Olivier 
Professeur Université de Pau

Parcs et jardins à Winnipeg.

SORBETS Claude 
Directeur de recherche CNRS-IEP-Bordeaux 

Montréal Espaces publics et sociabilité .

GERMAIN Annick
INRS 

Le réseau vert de Montréal : un équipement post-moderne? 

SENEGAL Gilles
INRS 

Montréal Immigration et espaces publics.

LATOUCHE Daniel 

INRS Montréal Immigration et espaces publics. 

LAPERRIERE Hélène
INRS 

Montréal Les traces culturelles dans les villes canadiennes.

LEFEBVRE Sylvain 
INRS 

Montréal Stades urbains et recomposition des centres villes. 

PAULHIAC Florence
Doctorants Bordeaux

L'urbanisme de friches et les stratégies post-industrielles. 

COURCY Raymond 
CRECQSS IEP-Bordeaux

Bordeaux La place de l'église. 

BERTHET Thierry

Le quartier grec de Toronto.

PAILLOT Patricia
CRECQSS IEP-Bordeaux 

Le théâtre de rue au Canada. 

ROUYER Philippe Professeur
Université de Bordeaux 3