La Caravane des médias d’initiative populaire constitue un des volets d’un travail collectif plus large, le programme Citoyenneté en couleurs co-dirigé par Alain Bouldoires et Christine Larrazet. Ce programme de recherche, financé par la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), inclue trois terrains de recherche sur la prise de parole dans l’espace public : la création de médias d’initiative populaire en Aquitaine, le blasphème en Europe et la scène slam.

Ce programme s’insère dans la controverse sur l’espace public/les espaces publics, qu’il souhaite nourrir en analysant le devenir de la société de la diversité, la citoyenneté et la prise de parole contestée ou à la marge dans l’espace public.

En complément de cet axe empirique, le programme Citoyenneté en couleurs comporte un volet méthodologique qui cherche à promouvoir et structurer à l’échelle nationale l’usage des méthodes visuelles en sciences sociales. Cet axe s’est traduit par deux initiatives éditoriales :