msha


Les 40 ans de la MSHA

jeudi 22 janvier 2015

Programme 40 ans MSHA

A l’occasion de ses 40 ans, la MSHA vous a préparé un programme riche. Outre plusieurs conférences scientifiques, le directeur de la MSHA, Pierre BEYLOT, présentera à l’occasion les vœux traditionnels.

Zoom sur la conférence

Thème de la conférence : "De l'anti-utilitarisme au convivialisme. Une trajectoire idéaliste-typique en science sociale".

Présentation :

Depuis plus de trente-cinq ans La Revue du MAUSS mène un combat contre les dérives utilitaristes (économicistes) des sciences sociales et contre leur fragmentation en disciplines, sous-disciplines et sous-sous disciplines, etc. qui ne savent plus penser leur unité. Cette fragmentation épistémique, qui s'abrite trop facilement derrière un idéal de neutralité axiologique mal compris, va de pair avec la fragmentation des mondes communs qu'accomplit un capitalisme rentier et spéculatif désormais dominant. Contre cette atomisation du monde, de plus en plus lourde de menaces, il nous faut à la fois repenser une certaine forme d'unité de la science sociale et imaginer une philosophie politique universalisable, qui soit à la hauteur des problèmes de notre temps. C'est elle qui se cherche sous l'égide du « convivialisme » (Cf. Le Manifeste convivialiste, signé par 64 auteurs bien connus). Quant aux chercheurs en science sociale, il leur faut accepter d'être à la fois pleinement savants et politiques.

Conférenciers

Alain CAILLÉ

Alain CAILLÉ, professeur émérite de sociologie à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, est le directeur de La Revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en science sociale), revue interdisciplinaire en sciences sociale, publiée aux éditions La Découverte. Il dirige également la collection de la Bibliothèque du MAUSS (une cinquantaine de titres, aux éditions La Découverte et Le Bord de l’eau). Il est l’auteur de plus de vingt ouvrages. Parmi lesquels, récemment : « La Révolution du don. Le management repensé à la lumière de l’anthropologie » (avec Jean-Edourad Greésy), LMe Seuil, 2014, et « Anti-utilitarisme et paradigme du don. Pour quoi ? », Le Bord de l’eau, 2014. Il est à l’initiative du « Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance », Le Bord de l’eau, 2013.

Luc PABOEUF

Ancien auditeur de l’IHEDATE, Luc PABOEUF dirige l’INDL (Institut national du Développement Local) depuis novembre 2012. Ses expériences ultérieures l’ont amené à s’intéresser à la gouvernance territoriale et à la participation de la société civile : l’engagement en faveur de la promotion sociale (membre du conseil scientifique de l’UFEO), les mandats d’administrateur à l’université (Bordeaux 3 et Bordeaux 4) et à INRIA, ou encore la présidence d’un réseau transnational de la société civile.
Aujourd’hui encore, la présidence du Conseil économique, social et environnemental régional qu’il exerce depuis 2007 demeure une source d’apprentissage permanent.