Présentation

Comme toutes les Maisons des Sciences de l’Homme inscrites à fois dans un site local et régional et dans le Réseau national des 22 MSH, la MSHA constitue un espace privilégié de recherches transversales en sciences humaines et sociales. Placée sous le signe des cinq « i » de l’interinstitutionnel, de l’interdisciplinaire, de l’international, de l’incubation et de l’insertion dans le milieu régional, elle joue le rôle d’un facilitateur pour la communauté aquitaine de chercheurs.

Elle pratique en permanence au sein de la Communauté d’Universités et d’Établissements d’Aquitaine (CUEA) le principe de subsidiarité par rapport aux ressources et aux dispositifs de recherche des Universités bordelaises, de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, de l’Institut des Sciences politiques de Bordeaux et des laboratoires aquitains du CNRS travaillant en SHS. La MSHA représente avant tout une Maison d’équipes de programmes transversaux à commencer par son contrat quinquennal 2011-2015 avec le Ministère de la Recherche, contrat qui représente le cœur de son dispositif scientifique. Elle possède également une Maison d’édition et vient aussi à l’appui des Écoles doctorales, en contribuant à la formation qu’elles dispensent et en offrant des espaces communs de travail aux doctorants.

L’ouverture de la Maison des Sciences de l’Homme à la fois sur le site bordelais, sur la région Aquitaine, sur l’espace hexagonal et sur les horizons internationaux se traduit également par une politique de réponse multiforme aux appels d’offre. Elle se concrétise aujourd’hui par le soutien apporté par le Conseil Régional à des programmes caractérisés comme prioritaires et structurants et par l’éligibilité à des appels d’offre nationaux, en premier lieu de l’ANR, mais aussi européens dans le cadre du PCRD. Cette dimension internationale se traduit aussi par un dispositif d’invitation de chercheurs étrangers, au sein du Réseau des MSH avec mise à disposition de bureaux sur projets.

Ainsi l’horizon semble tracé pour la MSHA dans les années à venir, désormais dans le cadre de la CUEA par la mobilisation pionnière des cinq « i » : continuer à jouer un rôle fédérateur pour les SHS en Aquitaine en développant les partenariats scientifiques et en croisant la visibilité des axes forts de recherche et la structuration de thématiques émergentes.


Pierre BEYLOT
Directeur de la MSHA

Tableau récapitulatifs des projets de recherche MSHA 2011-2015

Résumés des projets quinquennaux 2011-2015 :

La construction des jeunes générations en Europe (XIXe-XXIe siècles). Formes d’organisation et mobilités. Modélisation(s) et perspectives comparées. (GENERATIO)

Ce programme, coordonné par Christine Bouneau et Jean-Paul Callède, aborde dans une perspective comparatiste les différentes formes d’organisation de la jeunesse - les regroupements et les différents types de médiations – contribuant à la construction générationnelle et à l’individuation des générations. Le programme s’intéresse également aux mobilités spatiales qui peuvent se décliner à différentes échelles : locale, nationale et européenne.

Citoyenneté en couleurs. Pour une approche visuelle et participative.

Ce programme interdisciplinaire dirigé par Seok-Kyeong Hong-Mercier et Alain Bouldoires étudie le processus de la construction de la communauté des citoyens. Il s’agit d’analyser la création du sentiment d’appartenance et des codes de citoyenneté à partager dans l’espace vécu aquitain et dans l’espace démocratique européen. Le projet s’investit dans une approche novatrice en SHS, avec les méthodes visuelles (4 films) et participatives (restitution et vulgarisation de recherche avec les images produites).

Identités européennes et Espaces mondialisés (IDEM)

Est un programme associant le CNRS et les Universités Bordeaux 3 et IV. Co-dirigé par Maryse Dennes, Olivier Dubos et Jean-Paul Révauger, il propose une approche donnant une large place aux aspects culturels, comme la production discursive et spéculative (production philosophique, essais politiques, représentations médiatiques), la fonction et la construction politique des langues, l’impact des valeurs, des habitudes et des modes de pensée nationaux sur le fonctionnement des sociétés. Quel que soit le domaine étudié l’objectif est la mise en lumière des processus générés par la reconstruction des identités, dans un rapport à des ensembles plus grands qui les sollicitent ou les remettent en cause aujourd’hui.

Formes du savoir (1400 à 1750)

Est un programme associant les universités Bordeaux 3, Bordeaux 1 et Paris 4, de même que l’École Nationale des Chartes et le Centre d’Études Supérieures sur la Renaissance. Ses porteurs Violaine Giacomotto-Charra et Pascal Duris s’appuient sur l’expérience d’un programme en cours tout en proposant à l’avenir de se poser la question des interactions entre la mise en forme du discours scientifique (linguistique, textuelle et générique) et le développement des théories scientifiques, en travaillant à partir d’exemples précis et limités (la météorologie et la question de l’apparition et de la transformation des machines).

Attractivité et recomposition des territoires touristiques

Dans le cadre de cette recherche portant sur la requalification et la recomposition des territoires touristiques littoraux ou de montagne, le porteur du programme Vincent Vlès, UMR 5603 SET-IRSAM UPPA, envisage de travailler en amont des processus de programmation sur les nouvelles représentations, les usages ordinaires de l’habitant ou extraordinaires du visiteur. L’objectif étant de déboucher sur une meilleure compréhension de la transformation lente mais radicale des modes d’interprétation de l’espace et des pratiques des touristes et des habitants.

Transformation de soi, dynamiques sociales et constructions identitaires

Patrick Baudry et Gérard Peylet, les porteurs de ce projet, souhaitent étudier la problématique identitaire et ses représentations dans l’univers social contemporain et dans l’univers esthétique à travers trois grandes lignes de recherche : Les Usages de soi, images et frontières du corps, La Migration, métissage et interculturalité et Filiation et nouvelles configurations générationnelles. Un lien étroit unit ces trois axes autour du rapport entre l’identité et l’espace..


MSHA - 10 Esplanade des Antilles - 33607 PESSAC - Tel: 05 56 84 68 00
|    Accès, plans    |    Annuaire    |    Agenda 21 de la MSHA    |    Mentions Légales